Instants voles II

Publié le par Sbla'

  Je crois que j'aimerais habiter LA maison.
Mettre de la vie, créer, chambouler, imaginer, faire puis défaire.
Pousser la vieille armoire, passer de chambre en chambre, essayer, sentir, me rendre maîtresse du lieu.

Le temps d'une vie, le temps d'une décennie et pourquoi pas y vivre et mourir.

 J'aimerais ouvrir mes volets, lourds et gringottants sur ce jardin odorant.
M'imprégner de ces odeurs, regarder lentement, redécouvrir chaque matin ce que la nuit aura changé, ce que le vent aura soufflé.
Une lumière posée sur ce buste, un changement de perspective, d'une nature ainsi a jamais renouvelée.



Bonheur d'être chez soi, seule, de s'abandonner entièrement a la joie d'un bonheur éphémère.

Je crois que j'aime ces endroits qui ne sont pas les miens, sur cette terrasse, a cette table, un vase, un bouquet, accompagnée de cet vent follet.
Je sais ce que j'y mettrais.
Oh, pas grand chose, tout est déjà la.

La promesse du jour, les vacances, la venue d'un enfant.


Commenter cet article