Des mots avant mes maux

Publié le par blabladenana

avant je savais m'en sortir

avant j'étais moins touchée

avant je gérais

avant j'étais insolente

avant j'en voulais, avec indolence

avant j'étais en sécurité

avant j'avais moins peur

avant j'étais sure

avant je ne pleurais pas

avant je riais beaucoup plus

avant j'avais un royaume

avant je savais réfléchir

avant j'étais plus dure

mais AVANT quoi bon sang ?

avant l'an 2000 ?

avant mes 35 ans ?

avant quand j'étais jeune ?

avant quand je ne savais pas ?

mais AVANT quoi ?

J'aimerais savoir, j'aimerais le dater cet avant.

J'aimerais, mais aimer, choisir, et tout ce qui est au dessus sont des mots, ce sont mes maux.

Ils sont devenus des luxes, pas encore des intouchables car encore a l'état de mot, des lisibles, des regardables.

Des mots, pas des gros, juste des grands. Je veux rejouer avec eux, renouer, pas me contenter de les lire, je veux les conjuguer a tous les temps, mais surtout au futur et dans mon présent.

 

Commenter cet article

Aude nectar 05/05/2009 09:18

Oui l'entourage fait beaucoup aussi, des gens spontanés et pas prise de tête ça aide !Tu peux avoir une idée des photos qui sont arrivées sur mon blog aujourd'hui, contente d'avoir la tienne bientôt.

Aude Nectar 02/05/2009 10:14

En effet, avant on était tellement plus cons, insouciants, spontanés, à rire pour un rien, on s'asagit un peu en vieillissant mine de rien, même si je pense comme beaucoup avoir encore 20 dans ma tête (au lieu des vrais 33 bientôt...) je réalise qu'en fait j'étais plus folle à 20 ans, moins réfléchie. En même temps il y a des erreurs que je ne referais plus du coup. Bon we !

Sbla' 04/05/2009 23:35


Aude Nectar... je ne sais pas si c'est reellement une question d'age. Peut-etre plus une question de contexte et d'entourage.
Les folies changent, les reflexions evoluent, nous grandissons nous ne vieillissons pas enfin !!!!
Welcome ici... je n'ai pas oublie la photo, j'hesite encore sur mon choix.


Jean 21/04/2009 22:49




avant je savais m'en sortir
---- Avant, on tu te sortais de quoi ?
avant j'étais moins touchée
---- Avant tu avais déjà autant vibré ?
avant je gérais
--- tu ne gères plus ? Si !
avant j'étais insolente
---- et je peux imaginer que tu le restes
avant j'en voulais, avec indolence
---- et tu en veux encore plus avec vigueur ? c'est pas plus mal, non ?
avant j'étais en sécurité
---- et tu ne le savais pas. Croyais tu les histoires que te racontais ta maman ?
avant j'avais moins peur
---- mais tu étais ignorante ?
avant j'étais sure
--- et tu avais un doigt profondément planté dans l'oeil, et l'autre ?
avant je ne pleurais pas
---- je te crois pas, j'ai lu tes anciens billets
avant je riais beaucoup plus
---- pareil, tu galèges Rascasse !
avant j'avais un royaume
---- et tu l'as toujours je parie, et ses frontières sont plus floues mais il s'est étendu, me tompé-je ?
avant je savais réfléchir
---- ou hésiter plutôt ?
avant j'étais plus dure
---- et la tendresse te va si bien, continue
mais AVANT quoi bon sang ?
---- tu sais trés bien, tu connais e Quand, le Comment, le Quoi et surtout le Qui
avant l'an 2000 ?
---- Bien aprés, tête de fournil, ton odeur de petit pain chaud
avant mes 35 ans ?
---- aprés, ne fais pas semblant
avant quand j'étais jeune ?
--- et tu ne l'es pas encore ?
avant quand je ne savais pas ?
--- Voilà, tu as mis le temps !
mais AVANT quoi ?
---- Avant, avant la fontaine, avant le hug, avant le moment M
J'aimerais savoir, j'aimerais le dater cet avant.
---- tu aimerais, tu peux, tu tournicotes, tu t'en fous, tu sais, tu ne veux pas savoir, tu t'en tapes, tu en profites, tu en baves, tu aimes, tu respires un air neuf et frais et fou et inquiétant...
J'aimerais, mais aimer, choisir, et tout ce qui est au dessus sont des mots, ce sont mes maux.
---- et les mots te sortent des maux des émotions, des émois, des et toi, des et lui, des et nous, de la vie, la vraie, la libre, folle, inquiétante, vraie, pure, inquiétante et pleine de possibilités, sans certitudes mais avec l'envie de tout, de partout, de toujours, de pas sûr, de vrai, de on verra
Ils sont devenus des luxes, pas encore des intouchables car encore a l'état de mot, des lisibles, des regardables.
--- regardables en face, now or never !
Des mots, pas des gros, juste des grands. Je veux rejouer avec eux, renouer, pas me contenter de les lire, je veux les conjuguer a tous les temps, mais surtout au futur et dans mon présent.
---- ici, maintenant, fonce, vis, jouis, c'est là !

Sbla' 21/04/2009 22:51


Jean... 1/, 2/, 3/, 4/, 5/, 6/, 7/ ... grand sourire !
Nan pas avant tout ca, ou peut-etre, grrrrr, je ne sais pas, je ne suis pas certaine !
Mais tu m'embrouilles a la fin avec cette explication de texte vue de l'autre cote de mon cours.
Je suis pleine d'onomatopees, la bouche en sourire, le sourcil en accent circonflexe, la jambe qui s'agite.


miss+chacha 18/04/2009 02:09

non non...

blabladenana 20/04/2009 11:32


Miss Chacha... si-si !! Ou en Private :-)


miss chacha 17/04/2009 15:52

avant de te poser toutes ses questions...

blabladenana 17/04/2009 17:04


Oui ? Miss Chacha ?! Dis moi...