Le galet dans la chaussure

Publié le par blabladenana

Ça m'agace mais qu'est-ce que ça m'agace.
Je sais exactement quelle photo je veux et cherche pour illustrer ma pensée du jour.
Mais impossible de demander au propriétaire, impossible de la voler et presque impossible de blogger sans.
Heureusement, je l'ai en tête, je me la projette en interne.

Faute de mieux.
Faute de mieux.

J'ai farfouillé dans la bibliothèque de Getty, Flickr & CO pour en trouver une autre.
Rien a faire.
Rien de semblable.
J'ai bien trouvé un bout de ciel, un bout de mer, un bout de couleur, mais rien non, rien a faire, toujours un détail qui fait tout foirer, une chose en trop.
Un nuage mal placé, un touriste dans le champ, un coeur -  dégoulinant de mierdasse - tracé dans le sable comme-c'est-biquet-mignon-tout-plein-je gerbe pardon pousse toi - mais rien d'aussi marqué et de parlant.
Certes, je l'ai dans ma tête.

Je la mérite cette photo.
Oui je mérite.
Tiens, je vais m'auto-déclarer mériteuse en chef, mieux même, fuckeuse de mon royaume a deux balles a un sujet de mériteuse de moi-même.

Satané cliché de début d'été.
Pris alors que je n'étais même pas encore revenue en bohémienne sur cette terre connue mais devenue d'ores et déjà étrangère.
Image arrêtée d'un paysage a deux brasses d'ici juste avant l'orage.
Zut, c'était avant ou après l'orage ?
Je dirais avant juste avant, les rochers étaient-ils mouillés ?
Non. Oui ?
Je dis non, avant orage.
Flots encore calmes mais une mer noire, sombre a glacer.
Les couleurs sont magnifiques, certainement retouchées, mais magnifiques.
Mouillés ou pas mouillés ?

Voila, je voulais partir de cette photo de ce sud dans lequel je me trouve pour tchit-tchater un peu.
Parler de tout, de rien, du temps, de mes ongles bleutés tellement ça caille dans ma chambre, de mon wifi qui n'arrive pas jusqu'à ma belle machine pommée, de ce début d'année, du potage que je vais préparer cet après-midi, de mon intempestif deplurkage, detwittage du jour, non inutile, pas d'intimité, je suis coincée du gosier.
Restons en a un simple badinage de lundi de début d'après-midi, veux-tu ?

Ça m'agace, mais qu'est-ce que ça m'agace cette histoire de photo. J'y pense tout le temps.
Et tu sais quoi, j'ai même pris le Ferry Boat tantôt, pour tenter de retrouver dans la froideur hivernale l'ambiance de cette vue.
J'ai eu bien froid, juste comme je voulais, les pommettes rouges et la goutte au nez et me suis retrouvée toute seule comme une c-fille a boire un café en terrasse, j'aurais même pu déclamer des vers tant j'étais en forme, des trucs a la Baudelaire, sauf que je ne suis pas une fille a poèmes, je sors a peine des contes de fées !

Y'a pas a dire, 2009 ça claque sa chatte quand on en a une.
En attendant j'ai comme un gros galet bien rond coincé dans ma chaussure.



Commenter cet article

Sblab' 08/01/2009 17:43

Jub   et encore je retiens des posts que tu aimerais, // aux tiens. Mais c'est bien trop dur a ecrire, devastateur, je ne suis plus assez forte je crois. J'attendrais la fonte des neiges ou le retour du printemps... ou pas

Jub 08/01/2009 14:48

Je suis bien content que tu l'aies paumé cette photo.Car tu nous as pondu un chouette texte...

Sblab' 08/01/2009 11:49

Do   tu dois pourtant en avoir de bien jolies non ?! Bonne Annee a toi aussi, qu'elle te soit legere, oui finalement je ne suis pas Dieu et ne peux apporter tout le bonheur du monde :-(4largo   viens par ici mon revenant ! T'as vu hier ? T'es ouuuuuuuuu ??? Si t'es dans le sud je te tue devant un cafe.

Do 06/01/2009 22:11

C'est pas de bol pour la photo! Et j'pense pas en avoir une qui te convienne dans les galeries de mon ordi... Bonne année quand même ma grande! Bises

4largo 06/01/2009 20:58

T'attends demain, tu piques une petite barque, tu rames un peu :-) et hop t'as une belle photo avec la neige en plus ! Elle est pas belle la vie ?Sinon des bises et une bonne année !