Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

RALKIKI-YAKA-FOKON

Je ne sais pas si c'est a cause de ce mercredi pluvieux, si c'est a cause de ce mal de tête qui rode, ou encore de je-ne-sais-quelle-prétendue-excuse foireuse qui traîne dans le coin de ma vie, mais depuis quelques jours, semaines, mois, années ( ? )...

Lire la suite

Comme un gout de Franquin dans les rues

Comme un gout de Franquin dans les rues

J'ai laissé tomber les cactées de mon saloon pour m'emberlificoter dans des lianes sorties tout droit d'une bande dessinée de Franquin. J'étais prête a croiser le marsupilami en pleine parade amoureuse, Gaston accompagné de Mlle Jeanne, ou encore entendre...

Lire la suite

La femme et la quenelle

Il était une fois dans un grand magasin, une quenelle blanche qui patientait. La denrée mollassonne, mais fort prometteuse, bien calée entre ses soeurs dans son écrin de polymère synthétique, se morfondait. L'indolente de petite taille, déjà formée et...

Lire la suite

Made in Massilia

Made in Massilia

Je continue ma traque, dédale de rues, coins et re-coins, je fouine, je guette, je prends, j'immortalise. La voiture pile. Je fais face. Clic-clac, une de plus dans ma collection. J'en ai repéré encore 100 autres disséminés aux quatre coins de ma ville....

Lire la suite

Bouderie, facherie, souci du mercredi

Bouderie, facherie, souci du mercredi

Il pleure dans mon coeur Comme il pleut sur la ville ; Ô bruit doux de la pluie Par terre et sur les toits ! Blablablabla, gnagnagna... TA GUEULEEEEEEE le chat, il pleut surtout dans mon saloon, ma salle de bain et sur mon lit. OUI, il pleut dans ma roulotte....

Lire la suite

Ah si je pouvais...

Ah si je pouvais...

Ah si je pouvais... j'ai beaucoup fait dans le soupir et dans le si je pouvais tantôt. Pas toi ? Ce matin en découvrant la nouvelle capsule Jinagalba de chez Nespresso, je fus rêveuse. Oui la cup fut bonne, j'en pris 4 boxes. Non je n'attendais pas Georges...

Lire la suite

Du lalalala de blablabla

Du lalalala de blablabla

Premier post en terrasse de café, la nuque au soleil, des pigeons a mes pieds, j'ai la pointe de mon stylo qui s'agite sur les pages du Moleskine, je suis une inconnue dans ma ville. Donc toi la-bas, qui attendait patiemment des news, me v'la. J'ai sorti...

Lire la suite